En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER

Vente pas cher sur Twitter




L’or bleu de la France

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Maritimisation du monde, course aux matières premières, territorialisation des Océans sont autant de termes qui apparaissent incontournables pour évoquer les enjeux qui s’annoncent pour la décennie à venir.

La raréfaction des ressources en matières premières terrestre, le tracé quasi immuable de frontières terrestres ont conduit les différents états possédant une façade maritime à se lancer à la conquête d’un nouvel espace de manœuvre : l’Océan. Ce changement de repère est définitif et influence déjà une nouvelle géopolitique que l’on peut qualifier de véritable « géopolitique des Océans ». Cet état n’est pas sans conséquence sur la politique de défense des Etats et sur le renouveau des marines à travers le monde.

1. La ruée vers l’or bleu.

Les progrès techniques ont donné accès à de nouvelles ressources en matières premières. Cette ruée vers l’or bleu s’est accéléré avec l’augmentation du prix du baril et de la raréfaction aux matières premières dont les terres rares riches en métaux nécessaires aux industries de pointe. Les fonds marins sont cartographiés, sondés afin de déterminer la valeur exacte des différents gisements de sulfure, manganèse, nodules polymétalliques, gaz. Ces gisements sont les sources d’énergie de demain et sont donc vitaux pour l’ensemble des pays de la planète ayant la chance de posséder un accès à la mer. La deuxième étape consiste pour les états à s’accaparer ses ressources avant de les protéger tout en les exploitant. Cette mainmise sur les ressources des océans a connu différents étapes depuis la mer territorial du XVIII e siècle de l’ordre de 3 nautiques jusqu’au projet extra plaque et l’exploitation du plateau continental donnant à un Etat l’exploitation exclusive du fond marin jusqu’à 350 nautiques de ses côtes. Cette territorialisation des Océans n’est pas sans rappeler le premier découpage du monde entre espagnols et portugais (traité de Tordesillas 1494) à l’origine des grandes découvertes et des conflits entre les flottes majeures de l’époque (Angleterre, Espagnol, Portugal, France). Aujourd’hui de nouvelles découvertes technologiques relancent cette course pour l’accès aux richesses.[...]

Lire la Suite de cet Article sur Communiqué de Presse Gratuit

Articles en relation
13 questions à se poser avant de faire creuser une piscine13 questions à se poser avant de faire creuser une piscine...
13 questions à se poser avant de faire creuser une piscine Les beaux jours sont là et la question de la piscine revient comme chaque année sur le tapi...

Bonnes Affaires La Redoute

Soldes Meubles et Déco

Promotions